Le travail N°8 porte sur la géométrie de la campagne. Camille a immortalisé des paysages épurés aux lignes claires qui accrochent le regard dans le cadre. Un travail soigné sur la géométrie ici renforcé par le choix du format carré.

De plus, Camille a pris soin d’attendre que les conditions météos soient favorables pour apporter une âme supplémentaire aux images en capturant cette brume fantomatique. La série offre de surcroit une ambiance chromatique homogène, dans de belles déclinaisons de jaune ocre. Autant de fils conducteurs qui apportent cohérence et force à la série.

Bravo à Camille pour ce travail !