Voici un extrait du travail N°15 réalisé par Céline. Ce travail consiste à faire 2 séries d’images : une sur la vitesse, l’autre sur l’ouverture du diaphragme.

Chacune des séries doit porter sur un seul et même sujet et démontrer l’impact du choix de la vitesse sur un sujet en mouvement (selon que celle-ci soit lente ou rapide) et l’impact du choix d’ouverture du diaphragme en terme de profondeur de champ (selon qu’il soit plus ou moins ouvert/fermé).

Céline a choisi le thème de la danse pour son travail, ses clichés en vitesses rapides permettent de saisir des mouvements nets et figés, tandis que d’autres, en vitesses lentes traduisent le mouvement par le flou. Elle a également tiré parti des variations d’ouvertures du diaphragme, tantôt fermé ou ouvert pour varier entre totalité des plans nets ou au contraire, joli flou de profondeur de champ.

Deux série dynamiques, variées, avec en prime un mélange entre danse contemporaine et danse classique pour appuyer son propos. Bravo pour ce travail !