Nous avons invité Karen Hilmersson à partager ses conseils pour apporter une ambiance poétique à vos images ! Photographe et blogueuse, elle suit en parallèle notre formation à distance en photographie pour développer sa pratique sur des domaines complémentaires à son univers. C’est justement son univers poétique affirmé, qu’elle maitrise si bien, qu’elle a accepté de nous dévoiler. Voici donc les principaux éléments de son processus créatif  !


Influences

Karen puise en partie son inspiration dans les contes de fées et tout ce qui tend à évoquer le rêve, la féérie, la magie. Une fois que l’idée générale de la séance photo à venir est définie, elle prend le temps de faire des recherches iconographiques : « J’utilise notamment Pinterest, j’y consulte des images où apparaissent des éléments que je veux intégrer à mes images ». Cette recherche lui permet d’affiner le stylisme de la séance à venir ou de faire jaillir des idées.

Palette de couleurs

En dehors des thèmes féériques qui lui sont chers, Karen est particulièrement attentive aux couleurs présentes dans ses images. L’utilisation de tons pastels et doux, qui traduisent mieux selon elle la poésie, est omniprésente dans ses travaux  » J’évite les teintes saturées ou vives, comme le rouge par exemple « .

Au-delà des tons doux, un travail sur les harmonies de couleurs se cache aussi derrière sa pratique. Elle réfléchit en amont de la séance aux mariages des teintes qui vont composer le cliché, soit à travers des camaïeux ou des contrastes délicats. Une démarche palpable dans ses photos comme pour ce gâteau rose pâle, où le rouge des framboises et le vert des végétaux viennent réveiller l’ensemble, tandis que le fond gris compose un arrière-plan sobre et élégant. Ou encore cette image dans des harmonies de bleu, vert et blanc, où la note de jaune des pâquerettes vient compléter la palette.

Lumières et lieux

Une réflexion sur la lumière intervient aussi dans le travail préparatoire de Karen, en fonction de l’ambiance souhaitée. Pour évoquer l’été, l’enfance, et obtenir un résultat lumineux, elle choisit une heure et un lieu extérieur propices, qui permettent des lumières rasantes ou des effets de flare. « Si j’envisage un style mystérieux, je vais plutôt me placer près d’une fenêtre. En extérieur, je vais choisir une heure où la lumière est plus basse ».

Le lieu du shooting a aussi son importance, selon l’atmosphère ou le style voulu puisqu’il participe au décor des clichés. Les champs, la forêt, le bord de mer et les espaces naturels en général, sont récurrents dans les images de Karen.

Technique

D’un point de vue technique aussi, elle a quelques habitudes : « Je sais qu’une faible profondeur de champ va beaucoup jouer dans l’aspect poétique de la photo par exemple ».

En post-production, Karen retravaille les couleurs, mais aussi les zones d’ombres, pour mettre en avant une partie lumineuse assez localisée dans le cliché.

Stylisme

Les accessoires choisis par Karen pour agrémenter ses images jouent un grand rôle dans son style photographique. Certains éléments qu’elle affectionne et dont il émane une forme de magie ou de poésie, s’invitent régulièrement dans ses images. Il peut s’agir de guirlandes lumineuses, de paillettes, de bougies, d’une paire de ciseaux anciens ou de bulles de savon. « Au minimum il y a aura des fleurs ! »

Nous remercions Karen d’avoir partagé avec nous ses ingrédients pour réaliser des photographies poétiques ! Retrouvez-là sur son blog, et son compte Instagram  !

Photographies illustrant l’article ©Karen Hilmersson