Travail de diplôme d’Adriana : l’artiste peintre dans son atelier !

Étudiante de notre formation « Devenir photographe », Adriana Höhn a décroché son diplôme avec mention, en présentant un travail de très grande qualité qui a unanimement convaincu le jury de l’école ! Adriana a choisi de réaliser son reportage auprès du peintre Bernard Garo, qui travaille dans son atelier à Nyon sur des peintures contemporaines de grand format. Adriana étant passionnée par le monde de l’Art, c’est tout naturellement qu’elle s’est tournée vers ce sujet :  « Monsieur Garo est un artiste international, basé à Nyon dans un atelier magnifique ! J’ai voulu illustrer son métier, ses techniques, ses inspirations, son atelier et tout ce qui entoure le métier d’artiste peintre. J’ai passé beaucoup de temps avec lui dans son atelier, à suivre toutes les étapes de son travail. J’ai énormément appris et ce projet a été plus qu’enrichissant ».

Pour les portraits, Adriana s’est employée à montrer le peintre dans l’univers de son atelier, entouré de toiles ou dans un portrait serré qui met en avant son visage. Pour le portrait « libre », elle l’a fait poser devant une de ses toiles : « on discutait, il me parlait de cette toile qui représente une crevasse et il me montrait l’impression qu’il voulait donner avec ce trou. Je lui ai demandé de poser devant la crevasse, afin qu’il se fonde dans sa toile. Pour moi ce portrait symbolise aussi le lien qu’il entretien avec ses œuvres. » La série reportage montre les différents moments qui ponctuent la journée de l’artiste et particulièrement le travail en cours sur plusieurs toiles. La série architecture quant à elle a été réalisée au Musée Cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, pour son lien évident avec l’art et les tableaux bien sûr, mais aussi pour ses lignes et sa structure modernes.

Les natures mortes représentent l’univers de l’artiste, ses instruments, pinceaux et spatules :  » Je ne souhaitais pas quelque chose de très propre, je voulais une ambiance assez chargée et en même temps douce. Pour l’image des croquis, j’ai voulu montrer la préparation des tableaux car il aime bien avoir une idée de départ et la développer, via des dessins et des notes. La dernière nature morte, celle de la pierre est un peu à part. Quand j’étais dans son atelier, j’ai remarqué une lumière magnifique à une certaine heure de la journée. Et sur son rebord de fenêtre, il a plusieurs pierres qu’il a ramenées de différents endroits, j’aimais particulièrement celle-ci, qui vient de Jordanie. Je l’ai donc mise en scène sur un empilement de ses tableaux, pour représenter ce lien avec la nature qui est omniprésent dans ses œuvres. Il utilise d’ailleurs quasiment toujours des matières naturelles dans ses tableaux. »

Le travail d’Adriana démontre une très bonne maîtrise des éléments clés de la photographie. Le jury a en particulier relevé la bonne lecture de la lumière, la capacité à cadrer et composer avec justesse et, de manière générale, le caractère professionnel de la démarche. Nous la félicitions et lui souhaitons de nombreux mandats photos à venir !